Investir en 2023 : les 5 avantages principaux des ETF

ETF

Publié le : 16 juillet 20235 mins de lecture

Entre le désir de réaliser des gains records grâce aux placements spéculatifs et celui de sécuriser son patrimoine, les investisseurs font désormais le choix des Exchange Traded Funds : le compromis parfait ! Qu’est-ce qu’un investissement ETF et quels sont ses principaux avantages ?

Qu’est-ce qu’un ETF ?

Également appelés « fonds indiciels » ou « trackers », les Exchange Traded Funds ETF sont des fonds d’investissement visant à reproduire la performance d’un indice prédéfini. Ces actions cotées en bourse proviennent de plusieurs entreprises. Elles se basent alors sur un actif dont les fluctuations sont reproduites à la hausse et à la baisse.

Il y a deux catégories distinctes de fonds pour investir dans les ETF :

  • les ETF classiques réévalués sur les indices sectoriels et les indices du marché ;
  • les ETF synthétiques axés sur l’effet de levier qui permet de générer plus de profit.

Il faut toutefois garder en tête que le potentiel de plus-value est indissociable du risque de moins-value. Pour passer votre premier ordre d’achat, vous pouvez faire appel à l’une des sociétés spécialisées dans les ETF, soumettre une demande à votre banque ou à votre courtier. Les requêtes en ligne sont tout aussi valides !

À parcourir aussi : Choisir le bon compte à terme : Conseils pour maximiser vos rendements

Les 5 avantages de choisir les ETF pour votre prochain placement

1-Des frais relativement bas

Au même titre que les actions boursières, acheter et vendre des ETF impliquent des frais. En outre, il y a une marge commerciale entre le cours d’achat et le cours de vente. Les ETF ne sont pas soumis aux frais d’émission et de reprise. Le coût de gestion annuel est inférieur à celui des fonds classiques parce que, dans le deuxième cas de figure, le gérant n’est pas dans l’obligation de réaliser une performance spectaculaire par rapport à l’indice d’origine. Le gestionnaire d’un ETF n’est pas contraint à mener des analyses rigoureuses, étant donné que l’ETF doit reproduire l’indice sans rien inventer.

2-Obtenir des liquidités supplémentaires

Pendant les horaires d’ouverture de la bourse, les investisseurs en ETF sont autorisés à acheter et à vendre ces fonds. Comme il s’agit de placements liquides, les animateurs de marché doivent garantir des cours acheteurs et des cours vendeurs. Les investisseurs ne peuvent pas agir sans un teneur de marché à leur côté. Cependant, plusieurs émetteurs d’Exchange Traded Funds collaborent avec plus d’un teneur de marché. Cela leur donne accès à des liquidités additionnelles dans leurs transactions.

3-Une grande transparence

Les prestataires d’ETF affichent leur portefeuille sur leur site web de manière quotidienne, au moment où les détenteurs de fonds classiques ne le publient qu’une fois par trimestre.

4-Un investissement sécurisé

Les ETF sont encadrés par une réglementation spécifique : la loi sur les placements collectifs de capitaux indiquant que si l’émetteur est incapable de payer ses dettes, le capital investi bénéficie d’une protection optimale. En règle générale, les investisseurs ayant choisi d’investir dans les ETF ne sont pas concernés par le risque de contrepartie. Seuls les ETF reproduits synthétiquement sont exposés à un risque qui reste limité.

5-Un investissement diversifié

Les experts des investissements en ETF, comme moning.co, recommandent ces fonds, parce qu’ils y voient le moyen de diversifier les placements. Cette solution est idéale surtout pour les personnes avec des moyens réduits. Autrement dit, l’investisseur n’a pas à acheter tous les titres du marché boursier. Il peut se procurer des parts dans plusieurs titres cotés via une transaction unique.

ETF : comment ça marche ?

Difficile de comprendre pourquoi les Français délaissent toujours les ETF,tant les avantages de ce placement sont grands. Mais une chose est sure : la majorité d’entre eux ne sont pas conscients de la simplicité de ces transactions. Dans l’objectif de reproduire la performance des indices choisis, les ETF émis par les sociétés de gestion constituent un panier composé de centaines de litres. Ils sont donc gérés de manière passive, parce qu’ils ne cherchent pas à surpasser les marchés fonciers mais à imiter leurs tactiques.

Avec une gestion passive, les ETF ont un impact limité, voire nul, sur l’évolution des prix sur le marché primaire, là où les actifs sous-jacents sont négociés. En fonction des besoins des clients, le courtier sera amené à jouer le rôle d’intermédiaire entre l’émetteur d’ETF et l’investisseur : il doit effectuer le suivi des ETF. Pour réduire les risques de sous-évaluation, les participants autorisés doivent acheter les ETF et vendre les actifs sous-jacents, et inversement dans les cas de surévaluation.


Plan du site